Racket fiscal des multinationales: la revanche des États !

  •   19 dcembre
  •   Pierrick Babin

Sous la pression d'opinions publiques scandalisées, les Etats-Unis et l'Europe ont mis en place une série de mesures pour mettre fin à l'optimisation fiscale des grands groupes internationaux.

Il les a soigneusement comptés. Au total, ils étaient neuf, neuf chefs d'Etat à avoir utilisé le terme lors du dernier sommet du G20 à Hangzhou (Chine), en septembre dernier. "Vous vous rendez compte, BEPS a même été cité trois fois dans le communiqué final", sourit Pascal de Saint-Amans, le directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE. Ce fiscaliste de 48 ans, barbe de trois jours, lunettes noires sur costume noir, n'est pas peu fier.  

Surnommé "le visage de l'impôt" par le magazine Forbesen juin 2015, c'est lui qui a inventé le terme BEPS lors d'une réunion de travail en 2012. Un acronyme barbare pour désigner le sport favori de nombreuses multinationales: l'érosion de la base d'imposition et le transfert des bénéfices. 

Lire la suite : http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/racket-fiscal-des-multinationales-la-revanche-des-etats_1858791.html



Rendez-vous

Prenez contact avec nous

Grâce à mon expérience multiforme de la fiscalité, je suis en mesure d'apporter aux entreprises comme aux particuliers des conseils fiscaux à forte valeur ajoutée. N'hésitez pas à me contacter pour que nous discutions de vos besoins.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.


Corp and tax

Pierrick BABIN

59, rue Jouffroy d'Abbans
75017 PARIS

  •     01.42.67.68.34
  •    01.42.67.68.35

Ajouter un commentaire

Prénom

Nom

Plain text

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Aucune balise HTML autorisée.