L’inquiétant retour du protectionnisme fiscal

  •    7 fvrier
  •   Pierrick Babin

Le président américain Donald Trump et la candidate à l’élection présidentielle française Marine Le Pen prévoient tous deux d’instaurer des mesures de protectionnisme fiscal.

Le monde marcherait-il actuellement sur la tête ? Alors que le président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, s'est lors du dernier Forum de Davos présenté comme un chantre pour le moins étrange du libre-échange, Donald Trump et Marine Le Pen se glorifient de vouloir mettre un frein à ce dernier.

Pour ce faire, les deux trublions envisagent d'instaurer des mesures fiscales protectionnistes qui viseraient, en théorie, à protéger leur économie nationale contre la concurrence étrangère.

En pratique, ces mesures auraient des conséquences fâcheuses, voire désastreuses : sanctions commerciales, désordres géopolitiques, raréfaction et renchérissement artificiel du prix des biens et services importés et appauvrissement général de l'État protectionniste et de ses citoyens.

Le protectionnisme fiscal

Pour mémoire, le protectionnisme, qui peut prendre la forme d'un protectionnisme fiscal, constitue une politique économique interventionniste par laquelle un État vise à protéger son économie contre les effets prétendument pervers du libre-échange.

Lire la suite surhttp://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-165911-linquietant-retour-du-protectionnisme-fiscal-2063181.php



Rendez-vous

Prenez contact avec nous

Grâce à mon expérience multiforme de la fiscalité, je suis en mesure d'apporter aux entreprises comme aux particuliers des conseils fiscaux à forte valeur ajoutée. N'hésitez pas à me contacter pour que nous discutions de vos besoins.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.


Corp and tax

Pierrick BABIN

59, rue Jouffroy d'Abbans
75017 PARIS

  •     01.42.67.68.34
  •    01.42.67.68.35

Ajouter un commentaire

Prénom

Nom

Plain text

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Aucune balise HTML autorisée.