L’avantage fiscal des Sofica vient d’être renforcé

  •   19 janvier
  •   Pierrick Babin

C’est l’instrument le plus connu pour les particuliers qui s’intéressent au cinéma. Mais il ne pèse que 63 millions d’euros au maximum.

« L'Arnacoeur », « Des hommes et des dieux », « Les Combattants », « Les Femmes du 6e étage », « Irréprochable », ou encore « Oggy et les Cafards »... Ces films ou dessins animés ont pour point commun d'avoir pu sortir grâce aux Sofica, ou « sociétés de financement d'oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles ». Ces placements, qui accordent (sous certaines conditions) un avantage fiscal en échange d'un investissement dans le cinéma, ont représenté 3,4 % du financement moyen des films français en 2015, mais 6,5 % du plan de financement des films ayant bénéficié de leur apport. « Globalement, les Sofica interviennent dans un film sur deux et on estime qu'un film sur quatre n'aurait pas pu se faire sans elles », dit Serge Hayat, le président de l'Association de représentation des Sofica (ARS).

Lire la suite sur : http://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/0211681925742-lavantage-fiscal-des-sofica-vient-detre-renforce-2058015.php



Rendez-vous

Prenez contact avec nous

Grâce à mon expérience multiforme de la fiscalité, je suis en mesure d'apporter aux entreprises comme aux particuliers des conseils fiscaux à forte valeur ajoutée. N'hésitez pas à me contacter pour que nous discutions de vos besoins.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires.


Corp and tax

Pierrick BABIN

59, rue Jouffroy d'Abbans
75017 PARIS

  •     01.42.67.68.34
  •    01.42.67.68.35

Ajouter un commentaire

Prénom

Nom

Plain text

  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Aucune balise HTML autorisée.